close

Une autre vision des noms de souches…

News

Dans cet article nous souhaitons vous proposer un autre regard sur les noms de souches de coraux qui viennent agrémenter notre passion. Le marché américain a largement répandu cette pratique de nommer les différentes souches issues de tel ou tel cultivateur avec des noms tous plus originaux les uns que les autres. Le marché européen s’est approprié cette pratique mais pas seulement… En Europe il semble que nous ayons pris un malin plaisir à piquer les noms donnés par nos homologues américains. Est-ce là une bonne idée ?

Nommer les souches de coraux présente différents avantages pour s’y retrouver dans la diversité qui nous ébloui, certes. Mais utiliser les noms des souches américaines alors même qu’on ne les a pas importé de là-bas est-il une bonne pratique ? Pour illustrer notre propos, nous vous proposons une traduction d’un extrait provenant d’un article américain qui présente l’origine de la célèbre souche “Walt Disney” de Mike Biggar issue de l’espèce Acropora tenuis.

acropora tenuis walt disney

Lorsque Mike Biggar, récifaliste amateur à l’époque, acheta une bouture d’un modeste Acropora tenuis vert à une bourse de West Palm Beach il y a quelques années, il est rentré chez lui, l’a ajouté à son récif de 1000 litres. Il n’avait alors d’autre espoir que celui de le voir grandir et devenir une colonie de belle taille. A ce moment, personne ne soupçonnait que cette modeste bouture allait grandir et devenir le légendaire Acropora Walt Disney.

Mike raconte « ce n’est que lorsque mon travail en médecine nucléaire a commencé à décliner et que j’ai dû penser à une reconversion que ce corail s’est mis à se colorer. Honnêtement j’ai attribué ça à une intervention divine. Ça m’a permis d’entreprendre quelque chose qui me passionnait vraiment. Ce corail m’a propulsé dans le « coral game » et m’a amené là où je suis aujourd’hui. »

Après qu’il se soit miraculeusement coloré environ 2 ans après qu’il soit rentré à la maison avec le « frag fondateur » originel, Mike posta une petite annonce de vente sur le forum Reef2Reef. Du jour au lendemain il avait une liste d’attente de plus de 75 personnes implorant pour une bouture. En partant de sa teinte monochromatique d’origine, cet Acropora tenuis arborait à présent des teintes de bleu vif, de lavande, de vert chaud avec des polypes orange et citron vert. Mike explique qu’il n’a rien fait de spécial pour provoquer cette transformation mais que ce genre de pigmentation semble se développer sous l’éclairage LED bleu royal.

Les boutures de cette souche se sont vendues à des prix allant de $800 à $1000 sans réel promotion. Lorsque Reef2Reef a décidé d’étiqueter Mike comme « vendeur », ne lui permettant donc plus de vendre via le forum, il réalisa qu’il avait dans son bac quelque chose de vraiment spécial. Il débuta alors l’un des premiers groupes Facebook de mise en relation de passionnés souhaitant acheter et vendre des boutures de SPS : Official SPS Frag Swap Page. La demande est encore forte et Mike semble être un homme heureux. Il continue de vendre sa célèbre souche Walt Disney et des dizaines d’autres souches extraordinaires sur son propre site de vente : BigRCorals.com.

Source de l’extrait ici.

Cette petite histoire illustre le fait que c’est bel et bien l’aquaculture en aquarium qui révèle aujourd’hui les plus belles souches de coraux de collection. Pour que nous parlions tous le même langage, le terme de « souche » doit être entendu au même titre qu’une souche ou lignée bactérienne. Peu importe que deux colonies soient issues de la même espèce ou même de deux morphotypes similaire, il persiste malgré tout des différences génétiques qui en font deux souches qui doivent être distinguées. Un autre exemple, peut-être moins rigoureux mais plus facile à appréhender, serait celui de nos noms de familles. La famille Dupont et la famille Durand sont 2 lignées distincts et bien qu’elles partagent beaucoup de points communs comme leur espèce (Homo sapiens), leur appartenance ethnique et donc leur couleur de peau, leur nationalité, etc., elles ne seront pas pour autant d’accord pour qu’on se trompe de nom de famille en parlant d’elles car elles porteront fièrement leurs noms de famille, héritage de leur lignée. A la place de Dupond et Durant, nous aurions pu prendre Stark et Targarien… par exemple.

C’est là l’approche américaine sur la dénomination des souches. Cette approche nous semble intéressante dans la mesure où chaque spécimen d’origine est donc équivalent à une souche. Pour reprendre l’exemple de l’Acropora tenuis Walt Disney, cette approche suggère que la seule manière d’acquérir cette souche est de l’acheter chez BigRCorals ou chez quelqu’un qui peut vous assurer de sa lignée. Autrement dit, tous les Acropora tenuis multicolore (aussi beaux soient-ils) provenant de l’import et que l’on voit circuler sur le marché Européen ne sont assurément pas des « Walt Disney » à proprement parler, ils ne sont pas issus de la souche ainsi nommée par BigRCorals.

Nous sommes partisans de cette approche dans la mesure où c’est aussi une manière de revendiquer notre travail de cultivateur professionnel en nommant nos propres souches. C’est aussi pour nous le moyen le plus simple pour ne pas duper notre clientèle. Lorsqu’on déniche une jolie souche ou que celle-ci se révèle après quelques mois (voire davantage) dans nos installations, plutôt que de lui donner sans scrupule le nom d’une souche américaine, autant valoriser notre travail en signant nous-même cette pépite. Avant d’avoir cette réflexion, il nous est arrivé de « piquer » des noms aux américains, mais à présent nous nous efforçons de ne plus le faire et de renommer nos souches nommées à tort… quitte à parfois indiquer qu’il s’agit d’une souche similaire à telle ou telle souche américaine car nous savons que nos clients en sont à la recherche. A l’inverse, si nous avons un jour la chance de mettre la main sur une bouture du véritable Walt Disney, nous le revendiquerons fièrement. En revanche, si nous dénichons une souche similaire mais non issue du « vrai » WD Acro, nous préférerons tout aussi fièrement la signer et lui trouver un nouveau nom.

Avec cet article, nous espérons avoir pu vous faire comprendre le terme de “souche” ainsi que l’importance de manipuler tous ces noms de souches avec précaution. Tout au moins nous espérons avoir pu ouvrir votre esprit et éveiller votre curiosité !